Communication des associations: des idées reçues qui ont la vie dure !

Le secteur associatif a trop souvent tendance à penser que la communication, au mieux, c'est trop cher, et qu'au pire, c'est un gros mot appartenant au monde commercial qui cherche à vendre un produit ou une prestation. Si vous vous reconnaissez dans l'une de ces conceptions, le GEDA 08 va vous réconcilier avec l'intérêt et les enjeux de la communication pour une association !

 

Savoir communiquer, un exercice plus complexe qu'il n'y paraît

En effet, avant de servir à vendre quoi que ce soit, la communication, comme son nom l'indique, sert à transmettre un message d'un individu à un autre. Là où la multinationale communique avec pour objectif, en effet, de proposer des biens ou des services de consommation, l'association communique aussi, mais avec des objectifs différents: créer du lien social, changer les comportements, porter des projets culturels, sociaux, humanitaires, etc.. Et si on communique, ne serait-ce que par la parole, depuis la nuit des temps, cela ne veut pas dire qu'on communique efficacement… La communication doit donc être simplement entendue comme un ensemble de techniques et de savoirs codifiés visant à transmettre efficacement un message. C'est un corps groupant plusieurs métiers aux règles bien plus complexes et subtiles qu'il n'y paraît: en communication visuelle, la large démocratisation de l'informatique et des outils de traitement d'image donne souvent l'impression au plus grand nombre qu'il est facile de réaliser un logo ou une affiche de qualité. Mais il n'est pas plus simple de créer une affiche de qualité que de réussir un potager ou des raccords de plomberie: la pioche ou la clé de 12 ne font ni le jardinier, ni le plombier !

 

Avoir une image de marque cohérente avec ses valeurs et ses projets

Les associations deviennent généralement expertes dans leur domaine par l'énergie mobilisée et l'expérience acquise. Pour autant, faute de temps, d'argent ou de compétences, leur communication ne reflète souvent pas leur réelle valeur. L'image de marque est l'image que toute structure (ou individu) donne d'elle-même (de lui-même) auprès du public. En soi, on pourrait se dire que ce n'est pas très important, que c'est un luxe superficiel réservé aux entreprises qui en ont les moyens ou que simplement, selon la formule consacrée, "l'habit ne fait pas le moine". Pourtant, les apparences (du moins l'image affichée et perçue), a fortiori dans une société où l'image est omniprésente, peuvent avoir un rôle crucial. Il s'agit donc de ne pas négliger la forme et de s'attacher à contrôler au mieux son sens, sous peine de quoi, le fond risque de ne pas être considéré. Une communication brouillonne et obsolète peut devenir totalement contre-productive et dévaloriser le travail de l'association —salariés, bénévoles— aussi bon soit-il en réalité.

Ainsi, un logotype par exemple, premier reflet de l'identité perçue par le public, s'il est mal pensé et mal réalisé, peut constituer un frein réel car il ne transmettra pas les bons messages. Un design un peu vieillot ou une typo inadaptée et marquée dans le temps donneront l'image d'une association ringarde qui ne parlera pas à un public à la recherche d'un projet moderne et/ou dynamique. Un logo que les membres d'une association trouveront "rigolo" et/ou "très coloré" risque de véhiculer une image enfantine et insouciante qui fera fuir les publics ou les financeurs qui s'attendraient à plus de sérieux et fiabilité. À l'inverse, un logo —et la communication qui l'accompagne— ne doit pas non-plus être trop présomptueux par rapport à la réalité de la structure. La construction d'une identité visuelle est donc bien quelque chose qui doit se réfléchir avec la collaboration d'un professionnel qui saura trouver les choix et les compromis adaptés. Les supports de communication papier (affiches, flyers, etc.) ou numériques (réseaux sociaux, site internet) ne sont pas en reste: avec des contenus textuels trop nombreux, confus, mal hiérarchisés ou truffés de fautes d'orthographe, ils seront jetés ou zappés sans autre forme de procès par toute une partie du public qui ne prendra pas le projet et surtout ceux qui le portent au sérieux.  

  

Fédérer autour de son projet

L'enjeu d'une communication plus professionnelle consiste bien à fédérer des gens autour de son projet et de ses valeurs. En présentant son association sous son meilleur jour, on renforce le dynamisme interne entre les membres et les bénévoles, mais on gagne surtout en efficacité pour attirer de nouveaux membres, séduire et convaincre de nouveaux publics et ainsi asseoir l'intérêt et la pertinence de ses actions. C'est d'autant plus vrai lorsqu'une association cherche à se développer et à faire grandir ses projets via la recherche de nouveaux financements, comme le crowdfunding par exemple ; la qualité, le sérieux et la force de conviction de votre association et de ses actions de communication sont décisifs pour inciter des publics qui ne vous connaissent pas à contribuer financièrement à votre réussite.

 

Vous proposez des solutions et des conseils professionnels et adaptés

Bien conscient que ces enjeux de communication pour le développement associatif ardennais sont cruciaux et considérant également la faiblesse des moyens que beaucoup de structures peuvent consacrer à l'amélioration de leur communication, le GEDA 08 a développé un Pôle Communication permettant aux associations, même les plus modestes, de bénéficier de compétences professionnelles pour un coût adapté. À chaque étape de création, le GEDA est à votre écoute et vous accompagne pour vous apporter des solutions sur mesure dans la réalisation de vos projets et supports de communication.

 

 

Jonathan DÉMOULIN
Graphiste | Chargé de communication

Pin It

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.